Vous avez visité 796 page(s) aujourd'hui. Il vous reste 204 page(s) à voir en tant que visiteur libre. Si vous souhaitez accéder à plus de pages aujourd'hui, vous pouvez vous inscrire gratuitement.
Ajouter à votre liste de joueurs favoris

Kader Firoud

Date de naissance11 octobre 1919
Lieu de naissance Oran
Date de décès03 avril 2005
Taille1m76  Poids72 kg
Nationalité France
Nombre de sélections A6
Première sélectionvs Angleterre  03/10/1951
Milieu défensif
Kader Firoud

Parcours en tant qu'entraîneurDernière mise à jour le 12/12/2018 à 05h02

SaisonClub
1981/1982 Montpellier 
1980/1981 Montpellier 
1977/1978 Nîmes 
1976/1977 Nîmes 
1975/1976 Nîmes 
1974/1975 Nîmes 
1973/1974 Nîmes 
1972/1973 Nîmes 
1971/1972 Nîmes 
1970/1971 Nîmes 
1969/1970 Nîmes 
1966/1967 TFC 
1965/1966 TFC 
1964/1965 TFC 
1963/1964 Nîmes 
1962/1963 Nîmes 
1961/1962 Nîmes 
1960/1961 Nîmes 
1959/1960 Nîmes 
1958/1959 Nîmes 
1957/1958 Nîmes 
1956/1957 Nîmes 
1955/1956 Nîmes 
Total

Parcours du joueurDernière mise à jour le 12/12/2018 à 05h02

SaisonClub
1953/1954 Nîmes 
1952/1953 Nîmes 
1951/1952 Nîmes 
1950/1951 Nîmes 
1949/1950 Nîmes 
1948/1949 Nîmes 
1947/1948 Saint-Etienne 
1946/1947 Saint-Etienne 
1945/1946 Saint-Etienne 
1944/1945 TFC 
1943/1944 Grenoble 
1942/1943 TFC 
1941/1942 MC Alger 
1940/1941 MC Alger 
Total
Continent
mMatchs jouésbuts
Coupes nationales
mMatchs jouésbuts
International
mMatchs jouésbuts
Les données avec ce fond de couleur ne sont pas complètes. Les chiffres peuvent donc ne pas refléter la réalité.

Evolution du joueur

*L'indice FBDB est un chiffre calculé automatiquement en fonction des performances du joueur lors de chaque match de son équipe.

Commentaires

29/07/2013 à 15h27
par grandpere49
C'est exact, le 3/10/51 il marque un superbe but contre son camp et d'ailleurs René Vignal le gardien tricolore ce jour-là s'en souvient encore parfaitement 60 ans plus tard !
Oui, Kader Firoud a été de la trempe des Batteux et Snella à classer dans les 5 meilleurs formateurs que la France ait connus.
09/12/2010 à 10h33
par ADA64
Ce fils de restaurateur exerça comme premier métier, celui.... d'instituteur qui lui permit sans doute de devenir par la suite un bon communicant ainsi qu'un excellent pédagogue. Il fit ses débuts dans les équipes de jeunes de l'Union sportive musulmane d'Oran et au Mouloudia Club d'Alger. Il a été joueur de 40/41 jusqu'à la saison 53/54. Le 5 juillet 1954 un grave accident de la route le contraint à mettre un terme à sa carrière de professionnel. Il devient entraîneur des Crocodiles nîmois le 13 juin 1955 et c'est le début d'une longue passion avec le club gardois. Entraîneur dur et exigeant avec ses joueurs il ne plaisantait pas avec la discipline ! Son crédo : engagement, dépense physique et AMOUR du MAILLOT !(les temps ont bien changé au sujet de l'amour du maillot...) Il fut, avec Albert Batteux, Paul Nicolas, Jean Snella et Pierre Pibarot, un des patrons du football français. Sollicité par Jean Doumeng, vous vous souvenez, le fameux 'milliardaire rouge', PDG de la société Intéragra, il entraîna le T.F.C. durant 3 saisons puis devint Directeur des Sports de l'Algérie (67 à 69). Son bilan d'entraîneur est éloquent (812 matches de D1 à son actif, dont 664 avec le Nîmes Olympique !) (seul l'inusable Guy Roux a fait mieux (900 rencontres). Il connut les joies de l'Equipe de France à 6 reprises et inscrivit même un but contre son camp lors de sa 1ère cape (!) le 3/10/51 contre l'Angleterre à Highbury.
J'aimerai conclure ces quelques lignes en évoquant un agréable souvenir personnel, toujours présent dans ma mémoire depuis.... 1960. Cette année-là (j'avais 14 ans) Nîmes était venu à Pau disputer une rencontre amicale et avait battu assez largement le F.C. Pau (vous me pardonnerez volontiers l'oubli du score exact de ce match). J'avais eu le grand plaisir d'assister à cette partie.... assis à ses côtés sur le banc de touche ! Ce sont des joies de gamin qui ne s'oublient jamais...
Connectez-vous pour ajouter votre commentaire
Retour en haut