Vous avez visité 3 page(s) aujourd'hui. Il vous reste 47 page(s) à voir en tant que visiteur libre. Si vous souhaitez accéder à plus de pages aujourd'hui, vous pouvez vous inscrire gratuitement.

EURO 2020 : meilleure édition de l’Histoire ?

par Nathanaël ajavon
08/07/2021 à 12h00

24 participants, 11 villes hôtes et des rebondissements à chaque tour de la compétition. Dans un contexte particulier, l’Euro 2020 est au rendez-vous question spectacle mais que vaut ce championnat à côté de ses prédécesseurs ?

EURO 2020 : meilleure édition de l’Histoire ?

L’Euro le plus prolifique ?


Avec 140 buts inscrits (en cours), ce Championnat d’Europe 2020 est celui qui compte le plus de réalisations. En deuxième position, on retrouve l’Euro 2016 avec ses 108 buts. Le point commun entre les deux éditions ? Le format. En effet, avec 24 participants, cela implique 51 matchs du début à la fin de la compétition. Même si le ratio de buts par match est élevé cette année avec 2,8, il ne s’agit pas de la meilleure performance. Il faut remonter en 1976 pour voir en moyenne 4,75 buts par rencontre. Cette édition-ci, il n’y avait que 4 matchs : les demi-finales, la petite finale et la finale remportée par la Tchécoslovaquie.

L’Euro avec le plus de suspense ?


On se souvient tous de situations anxiogènes comme le France-Portugal de 2016, Pays-Bas-Russie en 2008 ou le France-Italie de 2000. Lors de la dernière édition de l’Euro dans l’Hexagone, le record du nombre de prolongations avait atteint celui de 1996, c’est-à-dire 5 fois. Cette année, avant même la fin du tournoi, ce chiffre a été battu. On compte pas moins de 7 prolongations lors de cet Euro, 3 séances de tirs au but, en 14 matchs à élimination directe (en cours). Un match sur deux conduit à 30 minutes supplémentaires minimum. On peut aussi évoquer une nouvelle fois l’Euro 1976 où tous les matchs se sont joués après le temps réglementaire.

Sur le futur vainqueur de la compétition, on peut aussi parler de suspense car la finale oppose l’Angleterre, qui n’a jamais gagné la compétition à l’Italie victorieuse en 1968 mais qui reste sur deux finales perdues en 2000 et en 2012.

L’Euro avec le plus d’intensité ?


Depuis les huitièmes de finale, on constate que l’intensité est présente à tous les matchs de cet Euro 2020 mais est-ce le tournoi avec le plus de fautes commises ? Non. D’après l’UEFA, ce sont en moyenne 22,5 fautes par match qui sont sifflées par les arbitres tandis qu’en 2016, on atteignait le stade des 25 infractions. Concernant les cartons rouges, cette année est au-dessus des récents championnats d’Europe  avec 4 expulsions. Le record est détenu par l’Euro 2004 au Portugal, avec 8 cartons rouges en 31 matchs soit presque 1 expulsion tous les 4 matchs.

Cette 16e édition de l’Euro aura été celle de tous les rebondissements. La qualité de jeu proposée, les nombreuses prolongations, la moyenne de but élevée, le contexte COVID-19 et l’épisode Christian Eriksen. L’Euro 2020 est d’ores et déjà rentré dans l’Histoire.
tags Euro 2020, France, Portugal, Allemagne, Hongrie, Italie, Angleterre, Espagne, Pologne, Croatie, Belgique, Danemark

Commentaires

Connectez-vous pour ajouter votre commentaire
Retour en haut