Quantcast
Antonios Nikopolidis - Olympiakos Le Pirée U-19 - Stats - palmarès
Vous avez visité 39 page(s) aujourd'hui. Il vous reste 11 page(s) à voir en tant que visiteur libre. Si vous souhaitez accéder à plus de pages aujourd'hui, vous pouvez vous inscrire gratuitement.
Ajouter à votre liste de joueurs favoris

Antonios Nikopolidis

Date de naissance14 janvier 197150 ans
Lieu de naissance Arta
Taille1m87  Poids88 kg
Nationalité Grèce
Poste actuelentraîneur
Nombre de sélections A90
Première sélectionvs Salvador  18/08/1999
Gardien
  • Antonios Nikopolidis
  • 2006-2007Antonios Nikopolidis 2006-2007

Parcours en tant qu'entraîneurDernière mise à jour le 20/01/2021 à 14h05

Championnat
divmMatchs jouésV
Continent
mMatchs jouésV
Coupes nationales
mMatchs jouésV
Total
mMatchs jouésV

Parcours du joueurDernière mise à jour le 20/01/2021 à 14h05

SaisonClub
2010/2011 Olympiakos 
2009/2010 Olympiakos 
2008/2009 Olympiakos 
2007/2008 Olympiakos 
2006/2007 Olympiakos 
2005/2006 Olympiakos 
2004/2005 Olympiakos 
2003/2004 Panathinaikos 
2002/2003 Panathinaikos 
2001/2002 Panathinaikos 
2000/2001 Panathinaikos 
1999/2000 Panathinaikos 
1998/1999 Panathinaikos 
1997/1998 Panathinaikos 
1996/1997 Panathinaikos 
1995/1996 Panathinaikos 
1994/1995 Panathinaikos 
1993/1994 Panathinaikos 
1992/1993 Panathinaikos 
1991/1992 Panathinaikos 
1990/1991 Panathinaikos 
1989/1990 Panathinaikos 
Total
Les données avec ce fond de couleur ne sont pas complètes. Les chiffres peuvent donc ne pas refléter la réalité.

Evolution du joueur

*L'indice FBDB est un chiffre calculé automatiquement en fonction des performances du joueur lors de chaque match de son équipe.

Commentaires

17/11/2013 à 10h55
par Billou
Et ben moi j'achète cet article, il est parfait. Y en a marre de ce pays qui n'y connait tellement rien en football qu'elle considère la moindre défaite comme une catastrophe sociologique, et qui pense qui si on perd un match, c'est que ces salauds de footballeurs-trop payés-pas gentils et tout n'étaient pas assez motivéz. Du coup, logiquement, si les Ukrainiens ET les Bleus avaient été motivés de la même manière, ils auraient gagné tous les deux le match c'est ça ? En sport, il faut un vainqueur et un vaincu. Comme dit Arnaud, jusqu'au but - très heureux - de l'Ukraine, la France a été à la hauteur de l'évènement. Ce n'était pas génial, non, mais on n'a pas une équipe géniale non plus. En dehors de Ribéry, qui a été bien pris par deux ou trois joueurs, on n'a pas de joueur de très haut niveau en attaque, surtout si on fait jouer Giroud à la place de Benzema... le but a tout cassé, la France a du prendre des risques et s'est pris des contres face à une équipe qui excelle dans cet exercice. Qu'est-ce qui est infamant là dedans ? Pas grand chose. Le jour ou les gens se rendront enfin compte que l'ordinaire d'une Equipe de France c'est ça, à savoir une équipe qui galère pour se qualifier et qui parfois se ramasse, on sera débarrassé des cassandre et des croque morts médiatiques qui se régalent aujourd'hui, et qui n'attendent que mardi soir 23h pour finir leur repas. On vit dans un pays d'opportunistes, qui ne sait soutenir son équipe que quand elle gagne, sinon elle l'ignore ou l'insulte. Un supporter, ça supporte, surtout quand ça va mal. Rien que pour les faire taire, pour que Pascal Praud se taise - le rêve... - il faut que les Bleus retournent l'Ukraine. Allez les Bleus !
17/11/2013 à 01h55
par sotile
tt ta fait apout hhh
22/06/2012 à 11h59
par apout13
le George Clooney du football ! Il a eu une belle carrière !
Connectez-vous pour ajouter votre commentaire
Retour en haut