Quantcast
Quelle relève au poste de gardien de but chez les Bleus ?
Vous avez visité 35 page(s) aujourd'hui. Il vous reste 15 page(s) à voir en tant que visiteur libre. Si vous souhaitez accéder à plus de pages aujourd'hui, vous pouvez vous inscrire gratuitement.
Lloris et Mandanda sont proches de la fin de leur carrière

Quelle relève au poste de gardien de but chez les Bleus ?

03/11/2020 à 12h00

La succession du duo Lloris-Mandanda en fin de carrière, ne paraît pas évidente au premier abord. Tour d'horizon des futurs prétendants au trône en équipe de France.

Quelle relève au poste de gardien de but chez les Bleus ?
Lloris-Mandanda. La paire qui compte 68 ans à eux deux a dominé le football français sur la dernière décennie. Les deux compères n'ont laissé que des miettes à leurs homologues. Benoît Costil, 33 ans, n'a connu qu'une seule sélection. Stéphane Ruffier, 34 ans, probablement le plus talentueux derrière Lloris-Mandanda, n'a joué que 3 fois avec les Bleus. Benjamin Lecomte, 29 ans, a été appelé, mais n'est jamais rentré. Alphonse Areola, 27 ans, souvent considéré comme le futur portier des Bleus, n'en a connu que 3 et voit sa progression ralentir depuis quelques années. Pire, le nombre de gardiens de buts français de très haut niveau semble diminuer ces dernières années, alors que la France formait jusqu'à il y a peu les meilleurs spécialistes du monde.

Mike Maignan, successeur désigné

Certains parviennent tout de même à sortir du lot. C'est le cas du portier du LOSC, Mike Maignan. Régulièrement appelé comme troisième gardien des Bleus depuis 2019, il a connu sa première sélection en octobre contre l'Ukraine. Âgé seulement de 25 ans, le joueur formé au PSG démontre chaque weekend ses qualités qui rappellent celles d'un autre Guyanais : Bernard Lama. Il possède en effet des réflexes impressionnants sur sa ligne de but, une agilité et des aptitudes à la détente qui font de lui l'un des meilleurs gardiens de l'Hexagone. Ce n'est pas un hasard si le LOSC est actuellement la seule équipe invaincue en France depuis le début de la saison.

Alban Lafont, surdoué en quête de confirmation

Autre prétendant au trône, Alban Lafont, 21 ans, représente aussi l'avenir au poste de gardien de but. Âgé de 16 ans lorsqu'il a débuté comme titulaire au Téfécé, plus précoce qu'un Mickael Landreau, le natif de Ouagadougou n'a pas cessé d'être titulaire depuis ses débuts. Prêté par la Fiorentina au FC Nantes pour 2 saisons, il tarde cependant à éclore véritablement. Cela ne l'empêche pas de réussir quelques exploits devant ses buts, notamment lorsqu'il s'agit d'arrêter des penalties. Titulaire indiscutable en équipe de France Espoirs, il pourrait passer un échelon au moment de la succession du duo Lloris-Mandanda.

Illan Meslier, progression fulgurante

Et si le futur était finalement incarné par la jeune pépite de Leeds United ? Illan Meslier, 20 ans, représente assurément l'avenir. Formé à Lorient, il y a débuté à 18 ans, en Ligue 2, avant d'être prêté puis vendu la saison dernière à Leeds. D'abord remplaçant de Kiko Casilla en Angleterre, Meslier a patiemment attendu son heure, qui est arrivée en février au moment où le gardien titulaire a écopé d'une lourde suspension. Après 7 clean sheets en 10 matchs de Championship, son avenir était clair : il était passé devant l'Espagnol dans la hiérarchie de Marcelo Bielsa. Aujourd'hui encore titulaire en Premier League depuis le début de saison, il éprouve quelques difficultés face aux puissantes équipes de l'élite anglaise. Mais il progresse à tous les niveaux très rapidement, notamment à la relance, qui lui faisait défaut à Lorient. Actuellement remplaçant d'Alban Lafont chez les Espoirs, après être passé par toutes les catégories de jeunes chez les Bleus, Meslier pourrait bien bousculer la future hiérarchie de l'équipe de France.

Les autres prétendants

D'autres jeunes gardiens pourraient être susceptibles de rejoindre les Bleus. Mais cela leur nécessiterait de progresser encore énormément. C'est le cas par exemple de Paul Bernardoni. L'ancien portier des Espoirs, 23 ans, est capable aujourd'hui du meilleur comme du pire. Il doit gagner en constance pour espérer mieux. C'est le cas également de Gautier Larsonneur, 23 ans. L'actuel portier du Stade Brestois, lui aussi international espoir, a démontré de belles qualités la saison dernière en club. Il doit confirmer sur la durée.
tags Maignan, Lafont, Meslier

Commentaires

Connectez-vous pour ajouter votre commentaire
Retour en haut