Quantcast
Et si l'OL faisait une meilleure saison que le PSG
Avant leur confrontation ce mercredi en Coupe de France

Et si l'OL faisait une meilleure saison que le PSG

04/03/2020 à 12h00

Avant de s'affronter en Coupe de France, l'Olympique Lyonnais et le PSG sont encore qualifiés dans toutes les compétitions. De là à dire que l'OL pourrait réaliser une meilleure saison que le PSG, il n'y a qu'un pas...

Et si l\
L'hypothèse paraît saugrenue. Pourtant, mis à part une avance considérable en Ligue 1, le PSG est, avant le match de Coupe de France de mercredi, sur le même plan que l'OL sur les autres tableaux.

[intertitre]Ligue 1 : 28 points d'écart entre PSG et OL[/intertitre]
A 11 journées de la fin du championnat, soit 33 points à distribuer, la messe est dite : s'il n'est pas encore certain que Paris sera champion à la fin de la saison, c'est en revanche sûr que l'OL ne le sera pas. La faute notamment à un début de saison compliqué avec Sylvinho, mais pas seulement, puisque sur les matchs retour, l'Olympique Lyonnais ne figure qu'à la 5e place, à 6 longueurs du PSG. L'équipe de Rudi Garcia manque de constance sur cette épreuve au long cours qu'est le championnat, à l'image de résultats décevants contre Amiens (0-0), Strasbourg (1-1) ou Dijon (0-0). L'OL a aussi montré des insuffisances face à des concurrents directs à l'Europe : des défaites contre Marseille (2-1), Lille (0-1), Rennes (0-1) et deux fois contre Paris (0-1 et 4-2). Au final, cette saison de Ligue 1 est à oublier pour l'OL, qui malgré tout peut encore accrocher la Ligue des Champions, alors que le PSG devrait bientôt pouvoir fêter son neuvième titre de champion de France.

[intertitre]Ligue des Champions : le révélateur[/intertitre]
La compétition européenne majeure est justement ce qui pourrait faire la différence à la fin entre les deux clubs. Car même en cas de titre en France, la saison du PSG ne sera pas réussie si le club de la capitale s'arrête en huitièmes de finale comme lors des trois éditions précédentes. Face à Dortmund, la bande à Neymar a montré ses limites et surtout sa fébrilité lors des grands rendez-vous. La peur d'une troisième débâcle consécutive après la remontada de Barcelone et l'humiliation de Manchester United hante les têtes et cela se voit sur le terrain. Une nouvelle élimination sonnerait probablement le glas de Thomas Tuchel, alors même que ses statistiques sont meilleures que celles de tous ses prédescesseurs : plus grand nombre de victoires (77%), plus grand nombre de buts marqués par match (2,8). Cela donnerait également un sacré coup à l'ambition des Qataris, eux qui rêvent de remporter un jour la Coupe aux grandes oreilles. Dans le même temps, l'Olympique Lyonnais a su se mettre au niveau de l'événement face à la Juventus Turin et prendre une sérieuse option sur la qualification face au champion d'Italie, contre toute attente. Si Lyon venait à se qualifier, le succès serait de taille et permettrait au club de faire oublier son parcours chaotique en championnat. Il signerait par la même occasion son exploit de référence sur la scène européenne et donnerait au club de Jean-Michel Aulas une nouvelle dimension.

[intertitre]Coupe de la Ligue et Coupe de France : des confrontations au sommet[/intertitre]
Ironie de l'histoire, le PSG et l'OL s'affrontent mercredi en Coupe de France pour une place en finale et se retrouveront également le 4 avril pour déterminer le vainqueur de la dernière Coupe de la Ligue de l'histoire. Il s'agira également de la 99e et 100e confrontation de l'histoire entre les deux clubs. Deux matchs qui permettront de faire pencher le curseur du club réalisant la meilleure saison d'un côté ou de l'autre. Fort de ses 2 succès cette saison en championnat, Paris part avec un avantage psychologique sur son adversaire. Edinson Cavani, qui pourrait disputer mercredi le 700e match de sa carrière professionnelle et le 300e avec Paris, est déjà auteur de 9 buts face à Lyon. Il pourrait aussi en profiter pour devenir le seul meilleur buteur de l'histoire du duel, lui qui est pour l'instant ex-aequo avec Bernard Lacombe.

Mais même si cela n'a pas été le cas cette année, l'équipe de Rudi Garcia a su se montrer performante par le passé à domicile face au PSG (des succès en 2014, 2016, 2018 et 2019). En Coupe de France, le bilan est même à l'avantage des Gones avec 3 victoires en 5 confrontations. Et les coéquipiers d'Houssem Aouar n'ont jamais été aussi forts cette saison : 3 matchs consécutifs sans encaisser un but, 9 matchs sans défaite à domicile, et des cadres qui répondent désormais présent sur le terrain. Cependant, Paris reste sur 12 victoires consécutives à l'extérieur en Coupe de France, soit une invincibilité qui dure depuis 2014 et a toujours marqué dans cette compétition lors des 44 derniers matchs (depuis 2012). Au final, le duel entre les deux clubs français majeurs du XXIe siècle n'a jamais semblé aussi ouvert.
tags Lyon, PSG
Retour en haut